La philosophie du yoga

Le yoga est une philosophie sans exclusive, toutes les convictions, mêmes religieuses ou humanistes peuvent y trouvent leur compte. Le yoga n'est pas une religion.
L'essentiel est la cessation des perturbations du mental, cela induit : le respect d'autrui, la paix et la non-violence (ou Ahimsâ). (Définition du Yoga selon Wikipedia)
L’objectif du yoga traditionnel est  la quête de l’Unité : Unité avec son Soi, mais aussi unité avec l'Absolu, avec l'Univers, le grand Tout.

Dans la tradition du yoga nous retrouvons cinq styles de Yoga :


Le Karma-Yoga,  le yoga de l'action désintéressée.  Attire plutôt les gens actifs, qui aiment s’investir physiquement.
Swami Brahmananda disait: « Si vous désirez travailler comme il le faut, vous devez ne pas perdre de vue deux grands principes :en premier lieu, un profond respect pour le travail entrepris ; en deuxième lieu, une indifférence complète à ses fruits (aux résultats). 
C'est ce qu'on appelle le secret du Karma-Yoga. »
Le Bhakti-Yoga, le Yoga de la dévotion, la dévotion pour l’être suprême. Attire plutôt les gens qui sont sensibles, émotionnels.
Dans la pratique, le Bhaktiyoga se caractérise par: la célébration de rituels (pûjâ), les chants de dévotion (kîrtana), récitation de noms de Dieu (japa), et la méditation sur la forme d’une Divinité.
Le jnana-Yoga , le yoga de la connaissance. Attire plutôt les intellectuels.
Selon le Jnana Yoga, la cause de nos douleurs réside dans l'ignorance. L’ignorance de ce que nous sommes réellement: un être de nature divine. Cette ignorance nous fait vivre dans l'illusion (Maya) , parce que nous nous identifions à notre corps, nos émotions, nos pensées.


Le Raja-Yoga, le Yoga Royal, de la méditation.
Le yoga décrit par Patanjali dans les "Sutra du Yogas" (2-3 siècle av JC)
Le Suttra de Patanjali est le livre de référence pour la plupart des écoles de yoga, en pourrait dire, sans méditation, pas de Yoga.
Dans ses aphorisme Patanjali décrit le Yoga comme : Yogash Chitta vritti nirodha
Le yoga consiste à suspendre l’activité mentale.
Alors le Témoin, le Soi, réside en sa propre nature ;
Il poursuit avec : Dans les autres cas il s’identifie aux opérations mentales, à ce que vous avez vu, entendu, aux douleurs, aux craintes, vous (le témoin) vous laissez emporter par les pensées.
Nous reviendrons un autre jour sur les aphorismes de Patanjali, sinon il ne restera plus de temps pour la méditation.

Le Hatha-Yoga , le Yoga des asanas, des exercices physique, ce que nous voyons partout comme étant le Yoga, mais qui n’est qu’une partie visible de l’iceberg. Il attire plutôt les sportifs.
Inspiré entre autre par le Hatha Yoga Pradipika, 15e siècle
Des exemples modernes, avec fort accent sur l’exercice physique  sont le Bikram-Yoga, le power-yoga (ashtanga yoga).

Tous ses styles ne s’excluent pas, en général, il y a toujours une combinaison de styles, et naturellement des approches différentes.

Swâmi Râmdas  a dit: « Sans Karma-Yoga, le Jnâna-Yoga et le Bhakti-Yoga ne sont que de l'égoïsme spirituellement magnifié. »
Nous donnons le Yoga intégral de l’école de Sivananda, qui est une combinaison de tous ses diffèrent types de yoga. Sivananda voulait un yoga adapté à notre époque, il savait que les gens ne peuvent pas se retirer dans un monastère, pour y pratiquer chaque jours quelques heures d’asanas, de médiation, et encore autant d’heures  d’études de textes anciens.
Le yoga intégral est un Yoga qui s’intègre dans la vie au quotidien, tout ce que nous faisons peut être du yoga, parfois c’est du karma-yoga, ou du bhakti,  … ou du Hatha 